Ma Cognathèque

Il y a quelques années, un ami amateur de cognac me fait goûter un vieux cognac et la c'est le coup de massue derrière les oreilles, comment une eau de vie qui titre 40° peut être aussi sophistiquée, c'est un pur moment de bonheur et depuis ce jour là, j'ai décidé de me faire ma cognathèque (attention que des X.O.) et d'en faire profiter mes amis.

 

N'hésitez pas cliquez sur les logos des maisons, vous pourrez ainsi voir leurs gammes complètes.

Page 1 : Tesseron, Delamain et Courvoisier

Page 2 : Remy Martin et Martell                                       Ma Cognathèque 2

Page 3 : Fussigny, Hine et Henessy                                  Ma Cognathèque 3

Page 4 : Beuchet, Meukow et Royer                                 Ma Cognathèque 4

Page 5 : Giraud, Audry, Tercinier, Filloux, Forgeron et Estèphe 

                                                                                    Ma Cognathèque 5

Page 6 : Godet, Camus et Frapin                                     Ma Cognathèque 6

Page 7 : Ordeonneau, Grateaud, Ragneau Sabourin, Geffard et Baccara

                                                                                    Ma Cognathèque 7

Maison Tesseron, Delamain et Courvoisier

C’est en 1905 qu’Abel Tesseron crée sa propre entreprise de cognac, à cheval sur deux domaines séparés, l’un situé dans la région de la Grande Champagne (Boneuil) et l’autre en Petite Champagne (Saint-Surin). La maison possède également le Chateau Pontet Canet, 5ème cru classé de Pauillac.

Lot n° 90 X.O. sélection

 

Cru :Grande Champagne, Petite Champagne et Fins Bois.

Vieillissement :Un jeune X.O. (6 ans)

Note de dégustation : Une belle robe dorée, un nez assez frais, l'attaque est franche mais sans excès avec une finale assez courte. Voila un bon moyen de commencer avec un cognac X.O. qui reste d'un très bon rapport qualité prix.



Lot n° 76 1er Cru de Cognac X.O. tradition

 

Cru : Grande Champagne.

Vieillissement : Plus d'une génération en fûts de chêne du Limousin.

Note de Dégustation : Robe clair et brillante, nez très puissant mais sans agressivité, expressif et élégant avec beaucoup d'aromes. L'attaque est généreuse et il vous rempli de chaleur. Une très bonne initiation au cognac. A découvrir et d'un très bon rapport qualité prix.

Lot n°65 XO Emotion Carafe

 

Cru : Grande Champagne.

Vieillissement : plus d'une génération et demi en fûts de chêne du Limousin.

Note de dégustation : Il faut attendre une bonne demie heure pour avoir un nez d'une complexité remarquable. Tous vos sens sont en éveil, arrivent vers vous des senteurs de tabac blonc, de noisette, de caramel, de chocolat... En bouche, il vous envahi littéralement avec des flaveurs des plus complexes et une finale très très très longue....

Que celui qui n'aime pas ce divin nectar me jette la première pierre.

Tesseron XO Passion

 

Cru : Sélection d'une trentaine d'eaux de vie. Grande Champagne, Petite Champagne et Fins bois.

Vieillissement : Relativement jeune pour un XO de cette famille, nous sommes sur des assemblages d'eaux de vie de plus de 10 ans.

Note de dégustation : En attente.

Basé à Jarnac depuis 1759, fondé par l'association d'un irlandais James Delamain et son beau père Jean Isaac Ranson qui était propriétaire d'une vieille maison exportatrice de cognac. Vieille maison artisanale, elle achète ses eaux de vie auprès des distillateurs de la région et s'approvisionne même exclusivement sur le terroir de la Grande Champagne. Elle s'est alliée à ma société Bollinger.

Le trio de Delamain : Cognac 1er cru de Cognac "Pale & Dry", Vesper et l'Extra.

 

Cru : Grande Champagne.

Vieillissement : Tous classés en X.O.

Note de dégustation : c'est vraiment une grande maison de cognac, pour faire simple, ils sont tous aussi bons les uns que les autres. Vous trouverez les commentaires de dégustation détaillés de chaque bouteille en dessous (car vous pensez bien qu'elles feront assez vite partie de ma cognathèque).

Cognac 1er Cru de Cognac XO "Pale & Dry"

 

Cru : Grande Champagne.

Vieillissement : De longues années en fûts de chêne du Limousin.

Note de dégustation : Couleur assez clair car pratiquement pas d'ajout de caramel, cognac très équilibré tout en finesse. Un nez puissant avec de très belle longueur sur les fleurs et la vanille. En bouche, on retrouve toute la finesse de son nom, de belles rondeurs et de belles longueurs. C'est une bonne introduction au monde du Cognac.

Petite particularité de ce cognac, chaque bouteille (reproduction des premiers flacons historiques du cognac et marquée d'un cachet en verre) est rincée au cognac, après remplissage elle est mirée et essuyée à la main. 

Extra

 

Cru : Grande champagne.

Vieillissement : l'un des plus vieux cognacs de la maison.

Note de dégustation : L’EXTRA est composé de cognacs plus agés que ceux du Pale & Dry XO et du Vesper. Le blason de la carafe EXTRA  provient d’une assiette produite par Henry Delamain, dans sa faïencerie de Dublin, pour le service du mariage de son neveu James avec Marie Ranson.Ce blason porte les armes entrelacées des Delamain et des Ranson. Le mariage de James Delamain,célébré à Jarnac le 24 novembre 1762, marque le début de l’engagement des Delamain dans le commerce du Cognac. Voila pour la bouteille. Maintenant à l'intérieur, c'est BOUM, je crois que c'est l'un des meilleurs cognacs qui m'a été donné de boire. Une dose peut vous faire plusieurs heures, c'est vanillée, épicée... du grand cognac. 

L’histoire remonte au début du 19ème siècle avec Emmanuel Courvoisier qui était associé à Louis Gallois dans une affaire de négoce de vins et eaux de vie, dans le quartier parisien de Bercy. En 1811, Napoléon visita les entrepôts de Bercy. Il y fut accueilli par son Maire Louis Gallois et par Emmanuel Courvoisier. La légende dit que, sur le bateau qui l’emmenait à Sainte-Hélène, Napoléon avait pris soin d’emporter quelques barriques de cognac que les officiers anglais apprécièrent et appelèrent « Le cognac de Napoléon ». En 1835, le fils d’Emmanuel, Félix Courvoisier s’associe à Jules Gallois pour créer la première société Courvoisier à Jarnac. En 1869, Napoléon III attribua à Courvoisier le titre de « Fournisseur officiel de la Cour Impériale ». Le certificat est aujourd’hui exposé au Musée Courvoisier à Jarnac, aux côtés d’autres objets napoléoniens. 

 

Si vous passez par Jarnac (et oui encore), vous ne pouvez pas louper la maison Courvoisier avec d'une part ses vieux batiments (surmontés d'une enseigne énorme ou l'on devine la forme de l'empereur) qui donnent sur l'une des places centrales de Jarnac et d'autre part le batiment ultra moderne qui donne sur la Charente, Magnifique.

Courvoisier 21 ans

 

Cru : Grande Champagne

Vieillissement : 21 ans

Note de dégustation : Médaille d'or en 2011 à San Francisco, assemblage réalisé par Patrice Pinet (maître de chai chez Courvoisier) autant dire que le Monsieur connait son affaire et on a un excellent produit, nez, bouche, tout y est et ce que j'aime par dessus tout une excellente longueur en bouche.

Courvoisier XO Impérial

 

Cru : Assemblage de Grandes Champagnes matures, d’une touche de Petites Champagnes et de quelques vénérables Borderies.

Vieillissement : La plus jeunes des eaux de vie qui rentrent dans sa composition a au moins 20 ans.

Note de Dégustation : Il faut lui laisser un certain temps pour pouvoir en profiter pleinement. Le nez s'ouvre doucement sur des notes d'oranges confites puis arrivent les fameux aromes torifiés comme la crème brulée ou la vanille. Il faut le boire doucement sans le brusquer pour pouvoir bien garder les aromes en bouche. Et oui encore une belle bouteille, à consommez toujours avec modération.

Courvoisier XO Le voyage de l'empereur

 

Cru : Assemblage de grandes et de petites champagnes.

Vieillissement : La plus jeunes des eaux de vie qui rentrent dans sa composition a au moins 20 ans.

Note de dégustation : Sensiblement identique à l'impérial avec une note un peu plus vanillée.

Observations : Il s'agit d'un cognac qui est réservé pour l'exportation donc vous ne le trouverez pas sur le sol français.

Ma Cognathèque

Compléments techniques

Utilitaires :