Maison Beuchet, Meukow et Louis Royer

La maison Peuchet est une maison de négoce basée à Clermont Ferrand. Elle a été fondée en 1885 et elle sait tout de suite tournée vers la vente d'eaux de vie : cognacs, armagnacs, calvados eaux de vie de fruits...

Ce fut ma première bouteille de cognac XO et avec elle, la découverte des cognacs. Même si ce sont des cognacs de négoces, ils n'en demeurent pas moins de grande qualité.

Cognac Réserve de l'Empereur XO 1er Grand Cru de Cognac

 

Cru : Grande Champagne

Vieillissement : NC

Note de dégustation : C'est un cognac qui vous charme par sa couleur, elle est assez foncée. Robe vieil or lumineux, joli nez épanoui et ample de vanille, de fruits jaunes rôtis, de zestes d'agrumes. Bel équilibre, net, fin, corsé, ample, du caractère, plein, finale fondue, enrobée et suave.



Un cachet de cire avec  l'aigle napoléonien trone sur la bouteille et l'étiquette a été vieillie comme si elle avait passé plusieurs siècle en cave, belle découverte et d'un très bon rapport qualité prix.

Maison fondée en 1862 par deux frères (Auguste christophe et Gustave). Ils étaient envoyés de Sylésie par le Tsar Alexandre II pour approvisionner la cour de Russie en eau de vie de Cognac. Après plusieurs voyages, ils montèrent leur maison de négoce. La maison grandit et devient en 1979 la compagnie de Guyenne, elle développe ses activités (armagnac, gin, whisky...).

 

J'ai découvert ses cognacs tout d'abord par la forme de la bouteille. Pour être honnête, je n'avais pas vraiment trouver leurs cognacs transcendants mais je dois reconnaitre que certainnes cuvées sont assez sympathiques.

Meukow 1978 Petite Champagne

 

Cru : Petite Champagne

Vieillissement : Cognac millésimé (assez rare)

Note de dégustation : Robe ambrée aux reflets acajou. Nez complexe sur des notes végétales, cuir, noisette, cacao, vanille... En bouche, c'est un festival d'aromes avec en finale l'orange.

Maison fondée en 1853 par Louis Royer, fils d'un tailleur de pierre et maitre de Chais de profession. Son second métier comme son père et son grand père était je vous le donne en mille apiculteur d'ou la présence de l'abeille. Ses fils et ses petits fils lui succèdent et pérénisent l'affaire. Les cognac Louis Royer s'exportent notament dans les pays du nord puis en asie par le biais de l'exposition universelle d'Osaka en 1970. Aujourd'hui c'est une société qui emploie plus de 80 personnes et qui produit plus de 609 000 caisses (une caisse correspond à 8,4 litres).

 

J'ai découvert ces cognacs par l'intermédiaire d'une amie qui lors d'un séjour en Chine m'a ramené une sélection de leurs cognacs.

La collection distilleries

 

Cru : Alors et c'est ce qui fait le charme de cette collection, il y a dans chaque bouteille un cru différent. Donc nous avons un Bon bois, un fin Bois, un Borderies, un Petite Champagne et un grande Champagne.

Vieillissement : Nous avons des comptes d'age différents mais non communiqués.

Note de dégustation : Cette collection permet de mieux appréhender les différents terroirs et d'avoir un produit brut. On peut avec ces produits faire son propre cognac, voila un jeu amusant.

Cognac extra

 

Cru : 100 % grande Champagne.

Vieillissement : Non confirmé mais il m'a semblé lire que la plus jeune des eaux de vie qui le compose a 32 ans donc on peut partir sur deux générations.

Note de dégustation : Tout en discrétion mais quelle discrétion et cela dure, on peut rester le nez trois heures dessus, c'est constant, des notes d'épices, de bois de santal, de vanille... que du bonheur. En bouche, on reste  toujours dans cette discrétion qui font les grands cognacs, bref une petite bombe. Cerise sur le cadeau, il a été primé médaille d'or en 2008 et 2009 au salon de San Francisco au coté des Henessy Paradis et Henessy Richard. 

Ma Cognathèque

Compléments techniques

Utilitaires :